Festival BACH de lausanne
Baroque Academy
Höbarth Vihti 2011 047 Aapo Häkkinen et Erich Hoebarth
klassik-an-der-donau-22-06-2019-erich-hoebarth-_1 Erich Hoebarth
R Erich Hoebarth
Aapo HakkinenPhoto Marco Borggreve Aapo Häkkinen
Hebo3043m Aapo Häkkinen

Concert 6

dimanche 20 novembre, Église Saint-Laurent, 17h

 

Challenge concert !

 

Erich Hoebarth violon
Aapo Häkkinen clavecin

 

 

« Bach : Intégrale des Sonates pour clavecin concertant et violon seul »

 

Sonate n°1 en si, BWV 1014
         Adagio – Allegro – Andante – Allegro
Sonate n°2 en La, BWV 1015
         [Allegro] – Allegro assai – Andante un poco – Presto
Sonate n°3 en Mi, BWV 1016
         Adagio – Allegro – Adagio ma non tanto – Allegro
Sonate n°4 en do, BWV 1017
         Sicilliano. Largo – Allegro – Adagio ma non tanto – Allegro assai
Sonate n°5 en fa, BWV 1018
         Largo – Allegro – Adagio – Vivace
Sonate n°6 en Sol, BWV 1019
         Allegro – Largo – Allegro – Adagio – Allegro

 

Sonates pour violon et clavecin ? Toutes les copies contemporaines de Bach portent très explicitement le titre de Sonates pour clavecin et violon. Ainsi, le clavecin n’est pas réduit à un simple rôle d’accompagnateur : si la main gauche assume la basse continue, un véritable et permanent dialogue nous est offert entre le violon et la main droite du clavier. Ce violon, Bach l’aime et le pratique dès sa jeunesse, c’est à lui qu’il dédie sans doute ses plus lyriques épanchements. Et c’est lors des années heureuses de Köthen, auprès de son prince Léopold, lui-même excellent violoniste, qu’il écrit les six sonates. La 6ème exceptée, elles reposent sur le modèle de la sonata da chiesa en quatre mouvements : lent-vif-lent-vif. Et toutes témoignent d’une grandiose synthèse entre contrepoint sévère hérité des maîtres nordiques et ligne mélodique pure, souple et chantante telle que le jeune Bach l’avait découverte chez l’Italien Corelli. Pour rendre justice à ces pages de pure beauté, il ne fallait pas moins de deux remarquables virtuoses : Erich Hoebarth, membre du fameux Quatuor Végh et premier violon du Quatuor Mosaïques, Konzertmeister et soliste du Concentus Musicus Wien sous la direction de Nikolaus Harnoncourt, également de la Cappella Andrea Barca d’András Schiff, et directeur artistique de la Camerata Bern (2001-2010). Au clavier : Aapo Häkkinen, disciple de Gustav Leonhardt et de Pierre Hantaï, dont la brillante carrière de soliste et de chef se déploie aux quatre coins de la planète. Il a dirigé ici même, en 2021, une inoubliable Passion selon Matthieu. DRZ

 

Commentaire de l’oeuvre

 

Concert enregistré par Espace 2 et diffusé ultérieurement

 

© photos : Marco Borggreve